Les solutions chaîne du froid pour le secteur de la santé et pharmaceutique :
emballages isothermes, eutectiques, enregistreurs de température

Cryopak s’est spécialisé depuis plusieurs années dans le développement de solutions dédiées au respect de la chaîne du froid dans le secteur de la santé et notamment dans les domaines de la pharmaceutique, de la biotechnologie, des essais cliniques et du transport du sang.

En effet, Cryopak est un partenaire privilégié des grands acteurs pharmaceutiques soumis aux contraintes actuelles de globalisation et de mutualisation des ressources. De ce fait, notre présence en Europe et Amérique du Nord & Sud ainsi que notre réseaux de distributeurs déployés aux quatre coins de la planète nous permet de fournir nos solutions pour la chaîne du froid au niveau global.

Cryopak : Partenaire logistique pour la chaîne du froid des produits de santé

Ainsi, Cryopak a développé son expertise dans ce secteur en proposant des emballages isothermes ainsi que des sources de froid qui ont su démontrer leur performance. Le succès de Cryopak dans le secteur de la santé réside dans sa capacité à adapter ses produits mais surtout ses services en fonction des nouveaux besoins et contraintes de ses clients.

Dans ce cadre, Cryopak a développé une gamme variée d’emballages isothermes, de réfrigérants et de sondes de températures quelque soit l’endroit dans le monde où sont expédiés les produits, pour des expéditions jusqu’à 144h dans les conditions les plus extrêmes. Le siège de Cryopak dans le New Jersey est certifié ISO 9001 et ses sociétés sœurs localisées en France et au Canada ont un système qualité en place qui respecte étroitement cette norme. Ainsi, l’ensemble des solutions proposées par Cryopak respecte les directives européennes des Bonnes Pratiques de Distribution ainsi que celles de Food and Drug Administration.

Les produits de santé les plus transportés sous chaîne du froid

Un nombre croissant de produits de santé doit être conservé entre +2°C et +8°C et requiert le respect de la chaîne du froid et notamment les vaccins (rougeole, rubéole, fièvre jaune, hépatite B, méningite, grippe, tétanos, poliomyélite, coqueluche, typhoïde, varicelle…). Cette sensibilité aux fluctuations de température est également observée pour bon nombre de produits utilisés dans le traitement du cancer, du VIH, de l’hémophilie, de la sclérose en plaques, de la leucémie, du diabète insulinodépendant… ainsi que pour plupart des médicaments dédiés aux maladies orphelines.

De plus, le transport du sang et de ses dérivés exigent également un contrôle strict de la chaîne du froid : le sang doit être conservé entre +2° et +8°C tandis que les plaquettes doivent être maintenues entre +20° et +24°C. Le principe des dons de sang est de sauver des vies. Donc, le sang est extrêmement précieux. La sécurisation et l’efficacité de la chaîne du froid pour le sang sont d’autant plus importantes que le sang doit être transporté à l’extérieur du centre de collecte et transporté pendant un laps de temps plus ou moins long. Il est donc fortement recommandé de transporter le sang dans des conteneurs réfrigérés avec du froid positif appelé également matériaux à changement de phase positive.

Enfin, le transport des produits biologiques de catégorie B est également soumis à une réglementation stricte. Les entreprises qui font des envois de prélèvements doivent se conformer aux lois locales, provinciales et fédérales qui régissent l’identification, la classification, l’emballage et le marquage. Ainsi, leur transport nécessite de respecter rigoureusement les règlements de l’IATA et de l’OACI concernant les produits biologiques de catégorie B (UN 3373).

Share This