Les solutions chaîne du froid du secteur de l’alimentaire :
emballages isothermes, eutectiques, enregistreurs de température 

Cryopak bénéficie d’une expertise reconnue et appréciée dans le secteur alimentaire et notamment dans le secteur de l’e-commerce pour accompagner les entreprises dans la sécurisation totale de leur chaîne du froid jusqu’au consommateur final.

Une attention particulière est apportée aux produits alimentaires de luxe tels que la viande et le fromage d’exception, le chocolat, le caviar, le foie gras ou bien encore les crustacés…

Cryopak : Partenaire logistique pour la chaîne du froid des produits alimentaires

Nous concevons des solutions isothermes pour le secteur alimentaire avec les mêmes critères d’exigence que pour le secteur pharmaceutique. Nous apportons des outils marketing afin de développer la notoriété des entreprises alimentaires.

Notre gamme de solutions isothermes pour ce secteur a été élaborée en partenariat avec des acteurs du marché qui se sont exprimés sur leurs exigences en matière de chaîne du froid, sur l’investissement qu’ils étaient prêts à réaliser pour la maîtriser au mieux ainsi que sur leurs contraintes opérationnelles importantes à prendre en compte dans la gestion du quotidien.

Cryopak a développé une gamme variée d’emballages isothermes, de réfrigérants et de sondes de températures pour des expéditions sous 48h mais a également pensé aux contraintes d’exportations nécessitant une meilleure performance sur la durée de maintien sous chaîne du froid. Nous fournissons des solutions pour les produits frais ainsi que pour les produits congelés.

Le contexte actuel du marché de la chaîne du froid alimentaire

Divers concepts existent actuellement sur le marché comme les coussins d’airs très longs à monter du point de vue opérationnel ou bien des systèmes de feuille en aluminium qui montrent leurs limites en période estivale soutenue du fait d’une faible isolation thermique. Ajouté au fait que ces systèmes peuvent créer une condensation accrue dans l’emballage du fait des matériaux utilisés, risquant d’endommager le produit transporté et donnant une image négative auprès du consommateur final.

De plus, de nouveaux services de livraison de produits frais ont récemment vus le jour mais nous pourrions facilement craindre une manipulation / perte des colis similaires aux colis traditionnels et être inquiets de confier sa logistique chaîne du froid à un acteur non-spécialiste dans le domaine.

Enfin, nous restons persuadés que la chaîne du froid est un métier à part entière et qu’elle ne doit pas être dégradée pour des raisons économiques au détriment du consommateur final. Les consommateurs étant de plus en plus sensibles aux questions de santé publique, seuls les acteurs du marché qui maintiendront un niveau d’exigence élevé dans ce domaine bénéficieront d’une solide réputation à long terme.

Share This